Bonjour tout le monde ! Que pourrait faire un Geek un dimanche en fin d’aprem ? (en plus le temps n’est pas terrible !), Vous n’avez aucune idée, bon et bien on va commencer par raconter ce qu’il s’est passé hier pour en arrivé la.
 » Hier tranquilement entrain de faire les magasins (oui oui il faut un minimum de vie sociale), je me suis arrêté sur un serveur multimédia (je ne donnerai pas de nom, il n’en vaut pas la peine), je lis donc tranquillement la doc : Enregistreur TNT, serveur multimédia : videos (tous formats), photos, serveur upnp AV, etc… . Je me suis dit bon, on saute le pas, et on le ramène à la maison. De retour, je suis super dégouté, une interface digne d’un fichier excel et surtout un problème de format d’image. Oui oui, au lieu d’avoir une image pleine écran, j’ai eu droit à une minuscule image genre carré pour les gameboys. Bref du coup, définitivement motivé pour avoir un vrai serveur multimédia à la maison, je fonce dans mon bureau, je sors mon ancien pc, et je décide d’y installer un Ubuntu 10, puis un serveur XBMC (Tuto d’install prochainement). Ravi de voir une interface digne de ce nom, il ne me restait plus qu’à ajouter mon Disque iSCSI de mon NAS QNAP à ce serveur XBMC, et c’est parti pour ce tuto !! »
Pré-requis :
  1. Premièrement arrivé sur votre ubuntu, on lance un terminal, et c’est parti :
    – sudo apt-get update && upgrade (au cas où !)
  2. On installe le client iscsi sur notre ubuntu :
    – sudo apt-get install open-iscsi
  3. Afin d’autoriser notre ubuntu à se connecter sur notre cible iSCSI, nous devons récupérer son IQN et l’ajouter à nos ACL de notre serveur NAS.
    – sudo vim /etc/iscsi/initiatorname.iscsi
    Copiez le résultat (ID du client iSCSI) (iqn.****.org.debian-iscsi:4b******)
  4. Connectez vous à votre serveur NAS : http://ip-serveur-nas/. Rendez-vous dans Le Dossier : Disk Management puis sur le menu iSCSI, Cliquez sur l’onglet Advanced ACL, Ajoutez une ACL (bouton Add a Policy), Donnez un nom explicite (ex : PC-UBUNTU) collez l’ IQN relevé précédement, indiquez la LUN autorisée et validez.
  5. On retourne sur notre Ubuntu. Cette étape ne concerne que les personnes ayant mis en place une authentification CHAP pour se connecter à leur cible iSCSI.
    – vim /etc/iscsi/iscsid.conf (ou autre utilitaire d’édition de textes)
    – décommentez les lignes suivantes et remplacez :

    • node.startup = manual (remplacez par automatic)- node.session.auth.authmethod = CHAP
    • node.session.auth.username = username (remplacez username par votre login CHAP)
    • node.session.auth.password = password (remplacez password par votre mot de passe CHAP)- Pour autoriser la découverte des cibles iSCSI sur notre serveur NAS nous devons aussi décommenter ces lignes :
    • discovery.sendtargets.auth.username_in = username (remplacez username par votre login CHAP)
    • discovery.sendtargets.auth.password_in = password (remplacez password par votre mot de passe CHAP)Sauvegardez et quittez. On redémarre le démon avec la commande : sudo /etc/init.d/open-iscsi restart.
  6. Afin de découvrir la cible iSCSI qui nous est dédiée lancez cette commande :
    –  sudo iscsiadm –mode discovery –type sendtargets –portal 192.168.1.242
  7. - Repérez l’iqn et copiez le.
  8. On éxécute une autre fenêtre afin de savoir quel est le nom de notre disque iscsi :
    – tail -f /var/log/message (on laisse notre fenêre dans un coin de notre bureau)
    – On se connecte à notre cible iSCSI (notre fameuse TARGET MEDIA1) via cette commande :
    – sudo iscsiadm –mode node –targetname iqn.2004-04.com.qnap:ts-459:iscsi.media1.c4…. –portal IP-DU-SERVEUR-NAS –login
    (Attention il y a deux hyphen « – » devant chaque objet : mode, targetname,…)

    Résultat Connection Target iSCSI

    Dans notre fenêtre de « tail -f… » vous avez certainement du voir ce genre de lignes :
    Nov 7 19:02:48 pc-media kernel: [ 1765.256000] scsi 31:0:0:0: Direct-Access QNAP iSCSI Storage 3.1 PQ: 0 ANSI: 5
    Nov 7 19:02:48 pc-media kernel: [ 1765.256631] sd 31:0:0:0: Attached scsi generic sg3 type 0
    Nov 7 19:02:48 pc-media kernel: [ 1765.263570] sd 31:0:0:0: [sdb] 1048576000 512-byte logical blocks: (536 GB/500 GiB)
    Nov 7 19:02:48 pc-media kernel: [ 1765.265394] sd 31:0:0:0: [sdb] Write Protect is off
    Nov 7 19:02:48 pc-media kernel: [ 1765.265950] sd 31:0:0:0: [sdb] Write cache: disabled, read cache: enabled, doesn’t support DPO or FUA
    Nov 7 19:02:48 pc-media kernel: [ 1765.267949] sdb: unknown partition table
    Nov 7 19:02:48 pc-media kernel: [ 1765.273968] sd 31:0:0:0: [sdb] Attached SCSI disk
    Vous pouvez donc en conclure que votre disque est détecté sous le label : sdb. Vous pouvez le vérifiez autrement en faisant :
    – sudo fdisk -l
    Disque /dev/sda: 250.1 Go, 250059350016 octets
    255 têtes, 63 secteurs/piste, 30401 cylindres
    Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
    Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
    I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
    Identifiant de disque : 0x0009ee36
    Périphérique Amorce Début Fin Blocs Id Système
    /dev/sda1 * 1 29650 238158848 83 Linux
    /dev/sda2 29650 30402 6037505 5 Etendue
    /dev/sda5 29650 30402 6037504 82 Linux swap / Solaris
    Disque /dev/sdb: 536.9 Go, 536870912000 octets
    255 têtes, 63 secteurs/piste, 65270 cylindres
    Unités = cylindres de 16065 * 512 = 8225280 octets
    Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
    I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
    Identifiant de disque : 0x00000000
  9. Maintenant il nous reste plus qu’a créer notre partition la formater & monter cette cible iSCSI afin de la rendre utilisable.
    – echo « ,,83″ > /tmp/sfdisk.cfg
    – sudo sfdisk /dev/sdb < /tmp/sfdisk.cfg
    – rm /tmp/sfdisk.cfg
  10. Formatage du disque iscsi via cette commande
    – sudo mke2fs -j /dev/sdb1
    Patientez le temps qu’il termine l’écriture des tables d’i-noeuds (ex : pour un disque de 500 Go = 4000 / pour un disque de 1700 Go = 13600)
  11. Montage de la partition :
    – sudo mkdir /mnt/media1-iscsi (renomez le comme vous le souhaitez)
    – sudo mount -t ext3 /dev/sdb1 /mnt/media1-iscsi
    – On vérifie : df -h
  12. Je vous conseille de regarder sur internet pour que le répertoire soit monté à chaque démarrage (vous devez éditer votre fichier fstab comme il se doit)
Vous disposez enfin d’un disque iSCSI dans votre Ubuntu.
Si vous souhaitez déconnecter votre cible iSCSI de votre Ubuntu il vous suffit de taper cette commande :
- sudo iscsiadm –mode node –targetname iqn.2004-04.com.qnap:ts-459:iscsi.media1.c4…. –portal IP-DU-SERVEUR-NAS –login