Page 1
logo-disk-recovery
Par défaut

Récupérer les fichiers sur un disque en RAW sous Seven

Bonjour tout le monde, vu ce qu’il vient de m’arriver, et comment j’étais en stress, je me suis dit qu’il fallait tout de suite faire un article la dessus.

Voila je vous explique le contexte. J’ai mon PC avec 2 disques (Système & Datas), malheureusement j’ai eu un petit problème avec Seven (BSOD dû à un driver pour lire les disques linux EXT3 & EXT4 dans Windows). Bon jusque là, je me dit pas de problème je n’ai rien à perdre, on réinstalle direct le Windows Seven. Sauf qu’une fois arrivé au moment de choisir le disque je me suis complètement trompé, et j‘ai supprimé le volume du mauvais disque ! Heureusement je m’en suis rendu compte aussitôt et j’ai bien réinstallé Seven sur le bon disque. Mais je n’ai pas pu m’empêcher de regarder dans Ordinateur l’état de mon disque et là c’est la catastrophe : le disque était marqué en RAW.

Gestionnaire disque Windows Seven system RAW

Et lors de ma tentative d’exploration de ce disque j’avais le choix : Voulez-vous le formater ?

Donc non ! Pas question de formater sans avoir récupéré mes fichiers ! Seulement même en n’ayant supprimé « que » le Volume sans avoir à formater, et bien impossible de parcourir votre disque.
Mon premier réflexe : Ubuntu Live CD ! Peu importe les options de montages, il n’y a rien à faire.

Et tous les logiciels gratuit n’ont rien fait. (Recuva, restore2000, …) De plus il faut d’abord formater avant de récupérer les fichiers. Alors que moi, ce n’est que le premier secteur de boot que j’ai cassé. Pour d’autres personnes ayant le même genre de problème une simple commande à suffit :

chkdsk D: /F /R ("D" étant la lettre du disque vu en RAW)

Mais pas pour moi ! (Non, pourquoi faire simple ?? Et avoir de la chance). Donc après avoir passé une journée complète à chercher, à lire à tester et à attendre le résultat : FAILED, j’ai donc pris la carte Bleu (au passage, chose que les femmes aiment bien faire) et j’ai acheté ce logiciel que je recommande :  EASEUS Data Recovery Wizard Professional 5.0.1.

EASEUS-Data-Recovery-Wizard-Professional-V5.0.11

EASEUS-Data-Recovery-Wizard-Professional-V5.0.11

La version Free ne permet de récupérer que 1 Go contrairement aux deux autres versions. Pour ma part j’ai pris la PRO qui permet en plus de restaurer aussi des fichiers depuis des disques EXT3 / EXT4.

Une autre technique consistait à brancher ce disque dans un MAC et de le parcourir afin de récupérer les données. Donc si vous avez le tour et que vous testez cette manipulation n’hésitez pas à venir en parler ici.

Lien vers la fiche produit de EASEUS-Data-Recovery-Wizard-Professional-V5.0.11

logo ubuntu
Par défaut

Utiliser une cible iSCSI pour ajouter un disque sur Ubuntu

Bonjour tout le monde ! Que pourrait faire un Geek un dimanche en fin d’aprem ? (en plus le temps n’est pas terrible !), Vous n’avez aucune idée, bon et bien on va commencer par raconter ce qu’il s’est passé hier pour en arrivé la.
 » Hier tranquilement entrain de faire les magasins (oui oui il faut un minimum de vie sociale), je me suis arrêté sur un serveur multimédia (je ne donnerai pas de nom, il n’en vaut pas la peine), je lis donc tranquillement la doc : Enregistreur TNT, serveur multimédia : videos (tous formats), photos, serveur upnp AV, etc… . Je me suis dit bon, on saute le pas, et on le ramène à la maison. De retour, je suis super dégouté, une interface digne d’un fichier excel et surtout un problème de format d’image. Oui oui, au lieu d’avoir une image pleine écran, j’ai eu droit à une minuscule image genre carré pour les gameboys. Bref du coup, définitivement motivé pour avoir un vrai serveur multimédia à la maison, je fonce dans mon bureau, je sors mon ancien pc, et je décide d’y installer un Ubuntu 10, puis un serveur XBMC (Tuto d’install prochainement). Ravi de voir une interface digne de ce nom, il ne me restait plus qu’à ajouter mon Disque iSCSI de mon NAS QNAP à ce serveur XBMC, et c’est parti pour ce tuto !! »
Pré-requis :
  1. Premièrement arrivé sur votre ubuntu, on lance un terminal, et c’est parti :
    – sudo apt-get update && upgrade (au cas où !)
  2. On installe le client iscsi sur notre ubuntu :
    – sudo apt-get install open-iscsi
  3. Afin d’autoriser notre ubuntu à se connecter sur notre cible iSCSI, nous devons récupérer son IQN et l’ajouter à nos ACL de notre serveur NAS.
    – sudo vim /etc/iscsi/initiatorname.iscsi
    Copiez le résultat (ID du client iSCSI) (iqn.****.org.debian-iscsi:4b******)
  4. Connectez vous à votre serveur NAS : http://ip-serveur-nas/. Rendez-vous dans Le Dossier : Disk Management puis sur le menu iSCSI, Cliquez sur l’onglet Advanced ACL, Ajoutez une ACL (bouton Add a Policy), Donnez un nom explicite (ex : PC-UBUNTU) collez l’ IQN relevé précédement, indiquez la LUN autorisée et validez. Continue Reading →
logo-2008R2-Server
Par défaut

Utiliser une cible iSCSI pour ajouter un disque dans Windows Server 2008R2

Pré requis :

– Un Serveur Windows 2008R2.

– Un serveur NAS (en l’occurrence : QNAP-459-PRO) pour notre cible iSCSI.

  1. Nous allons d’abord nous connecter sur notre serveur Windows 2008R2 afin de récupérer le nom de l’initiateur iSCSI (IQN Name). Pour celà on va directement dans All Programs ==> Administrative Tools et on se jette sur : iSCSI Initiator. On se dirige enfin vers l’onglet Configuration puis nous copions toute la ligne : iqn name :   iqn….

    Récupérer l'IQN name

  2. On lance notre navigateur internet et on se connecte à l’interface d’administration de notre serveur nas. On navigue donc dans les Menus : Disk Management ==> iSCSI puis on ouvre l’onglet : ADVANCED ACL
  3. Page iSCSI - Menu Disk Management sur le QNAP

  4. On ajoute une ACL, on la nome comme on le souhaite : (ex. 2008-iSCSI) dans le champs : Iniator IQN on colle la valeur récupérée à l’étape 1, et on accorde l’accès en Read/Write sur notre LUN, et enfin on oublie pas de cliquer sur notre bouton APPLY.
  5. Création d'une Règle d'accès

    Continue Reading →

Par défaut

Disque SSD ioDRIVE Duo : 1,5 Go/sec chez Fusion-io

Juste histoire de rêver un peu : Fusion-io annonce pour le second semestre 2009, la sortie de son disque SSD « ioDRIVE Duo » sur port PCI-Express 4x. Les performances sont hallucinantes : 1,5 Go par secondes en lecture, et 1,4 Go en écritures (Gorge nouée, limite asphyxie!). Pour cela, Fusion-io combine 2 io-DRIVE en RAID0 (Stripping), et met le tout sur une seule carte PCI-Express. Les capacités vont de 160Go, 320Go, 640Go à 1.28To. Evidemment je vous parle du prix, car c’est carrément exorbitant !!

Lien vers le site Fusion-io

Par défaut

Robot de stockage Drobo !

Drobo est un boîtier de stockage capable d’accueillir jusqu’à 4 disques SATA. Des voyants vous avertissent en temps réel de l’état de votre espace de stockage: orange, disque rempli à 85%, rouge, vous n’avez plus d’espace disponible. 

Drobo utilise une interface USB2. Petite particularité, les nouveaux disques sont insérables à chaud. Drobo peut être raccordé à DroboShare afin de rendre votre stockage disponible sur le réseau ethernet. Disponible à environ 470€. Le DroboShare coûte quand à lui 199€. Compatible Mac et Windows.

Lien vers le site Drobo.

Par défaut

JDisk Report : Analyse d’occupation de disque dur

JDiskReport vous permet de bien comprendre l’espace occupé par vos fichiers et répertoires sur vos disques durs. L’outil analyse vos disques durs, et recueille plusieurs statistiques sous formes de graphiques et de tableaux d’informations. Il détermine l’occupation disque dur par type (mp3, avi, tmp, jpg, …), par taille de fichier (Top 100 plus grand, …). En plus  d’être gratuit, il est disponible sous Windows, Mac OsX et Linux. Un must Have.

Lien vers le site de JDiskReport