Articles taggés ssh

vmware_computer_logo_100x100

ESXi 5 : SSH / SHELL activé = Alarme sur votre ESXi

0

Si vous êtes comme nous, le simple fait de voir l’alarme présente sur vos ESXi uniquement par ce que le SHEEL ou le SSH est activé, vous dégoûte au plus haut point.

Surtout qu’a force vous ne regardez plus les alarmes vu que vous avez 99% chances que se soit encore ça. Et bien YOUPI il y a une solution (Merci à Laurent LACROIX) :

Alarme-SSH-Shell-Enable

Alarme-SSH-Shell-Enable

(suite…)

OpenMediaVault-Logo

Nas Maison ? FreeNas ? Et Bien non : OpenMediaVault (OMV)

26

Si vous souhaitez installer un NAS (Network Attached Storage) chez vous, mais pas envie ou les moyens d’acheter un NAS tout fait, il y a plusieurs solutions GRATUITE qui existent. Vous avez le bien connu Freenas, ou encore même OpenFiler mais je vais consacrer cet article à OpenMediaVault. Il offre les mêmes fonctionnalités que les autres. Pas besoin de préparer une Debian pour l’installer, l’iso est déjà une Débian toute prête. A savoir que Freenas est quand à lui sur FreeBSD. Par contre un dès points noirs c’est que la distribution n’est proposée qu’en 64 bits contrairement à ces « opposants ».

– Dans un premier temps, téléchargez la version : http://sourceforge.net/projects/openmediavault/files/

– Gravez l’iso sur CD ou commencez l’installation sur votre Hyperviseur. Personnellement pour graver les ISO, je préfères utiliser IsoRecorder, très simple et il fait ce qu’on lui demande sans avoir de milliers de paramètres pour rien.

– Lancez l’installation de votre Nas, et choisissez la langue par défaut : (pour ma part je vais garder le Français).

Ecran-Install-1

Ecran-Install-1

(suite…)

Logo PowerShell

POWERSHELL : Se connecter en SSH à un Debian SQUEEZE

1

Histoire de m’éviter à lancer SSH et d’exécuter une commande précise sur mon serveur Linux, je me suis dit, tant qu’à faire, autant pour commencer, réduire la manipulation à un simple lancement de script PowerShell.

Au préalable vous devez avoir autoriser l’exécution de script sur votre ordinateur (voir mon article la dessus)

 

– Commencez par télécharger putty.exe et plink.exe

– Dirigez vous dans votre Program Files (X86) (pour un 64 bits et Program Files pour un 32 bits) 

– Créez un répertoire Putty et collez dedans les deux softs téléchargés précédemment.

On va commencer par tester si tout c’est bien passé :

– Ouvrez une invite de commandes (démarrer ==> Exécuter ==> cmd ==> Entrée)
– Dans votre invite de commandes collez ceci :

« c:\Program Files (x86)\Putty\plink.exe » -ssh utilisateur-linux@IP-DE-VOTRE-SERVEUR-ou-NOM-DNS-DE-VOTRE-SERVEUR -pw mot-de-passe-linux

Exemple :

J’ai un serveur Linux « SRV-LINUX », sur ce serveur je n’ai qu’un compte « root » et le mot de passe root est « passwordroot », la commande précédente ressemblera à :

« c:\Program Files (x86)\Putty\plink.exe » -ssh root@SRV-LINUX -pw passwordroot

Répondez « Y » à la question :

Store key in cache?

(suite…)

ssh icon

[ASTUCE] : Déporter vos applications graphiques depuis un tunnel SSH

0

Voici une astuce plutôt sympa, et très pratique lorsque vous devez vous dépatouillé avec un PC à distance en utilisant le SSH.

Pour cela connectez vous à votre machine à distance en y ajoutant l’option « -X », ce qui donne :

 

ssh -X « nom@yyy.yyy.y(yy).y(yy) »

 

Les « y » représentant bien entendu l’adresse IP du PC à distance :

 

Une fois lancée pas de gros changement en apparence mais lancé par exemple Firefox, et vous réaliserait à quel point ce tips peux vous facilité la vie :

 

 

Sous Windows, il vous est possible de recourir au projet Open Source  Xming. Xming est un serveur X Window pour XP/2008/Windows 7. Il est petit et rapide, simple à installer, et est disponible en version portable (pas besoin d’une installation spécifique à la machine). Ci-dessous, voici différents screenshots de Xming.

xming open source X windows Server ssh

xming open source X windows Server ssh

 

xming open source X windows Server ssh

xming open source X windows Server ssh

 

xming open source X windows Server ssh

xming open source X windows Server

logo-linux-debian

Créer une LUN iSCSI sur une SQUEEZE pour ajouter un disque sur une Lenny

4

Dans cet article, je vais détailler comment créer une cible iSCSI (une LUN iSCSI) sur une Debian SQUEEZE puis, monter cette LUN en tant que disque dur sur une Débian Lenny. La première partie de cet article peut servir de base pour les sujets suivants :

Utiliser une cible iSCSI pour ajouter un disque sur Ubuntu
Utiliser une cible iSCSI pour ajouter un disque dans Windows Server 2008R2

Pré requis :
– Un ordinateur avec un client SSH pour configurer les distributions
– 2 Machines (physiques ou virtuelles) sous Linux : Le serveur iSCSI (= Distribution SQUEEZE appelé target iSCSI / cible iSCSI)  et le Client iSCSI (= Distribution Lenny, le client peut être appelé aussi : initiateur / ou initiator)
– On part du principe que les deux linux ont déjà le réseau & l’accès internet de configurés, et que ces deux machines peuvent se voir et dialoguer ensemble (attention si vous avez des FWs).

– Mon sources.list se compose de : nano /etc/apt/sources.list

deb http://security.debian.org/ squeeze/updates main
deb-src http://security.debian.org/ squeeze/updates main
deb http://ftp.debian.org/debian/ squeeze-updates main
deb-src http://ftp.debian.org/debian/ squeeze-updates main
deb http://ftp.easynet.be/ftp/debian/ squeeze-updates main non-free contrib
deb ftp://ftp.skynet.be/debian/ squeeze main contrib
deb http://backports.debian.org/debian-backports squeeze-backports main

 

1 – Préparation du Serveur iSCSI, c’est lui qui a de l’espace disque disponible, que nous allons monter sur le client iSCSI.

aptitude update && upgrade

Un petit reboot (optionnel). Et on installe le paquet iscsitarget-dkms qui va nous permettre de créer des LUN iSCSI.

(suite…)

logo-linux-debian

Installation du serveur SSH sous Debian 6

0

Bon on va faire joué la concurrence avec Dead-Red xd. J’ai installer debian 6, et bien sûr, je me suis fais avoir avec le SSH.

Sous debian 5, cela était super simple pour installer le SSH (Secure Shell)

apt-get install ssh

Et hop !!! le tour et joué.

Mais non sur debian 6 c’est différent, il faut installer le server ssh et à partir de la, nous pouvons autoriser des utilisateurs et même crée une clés privée. Aller partit zou !!!!

Tout d’abord il faut rajouter dans la sources.list quelques sources :

nano /etc/apt/sources.list

Ajouter ensuite :

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ lenny main

deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ lenny main

deb http://volatile.debian.org/debian-volatile lenny/volatile main

deb-src http://volatile.debian.org/debian-volatile lenny/volatile  main

Une fois cela effectué, exécuté :

aptitude update

aptitude upgrade

Installer toutes les mises à jour.

Maintenant nous allons installer ssh serveur :

aptitude install openssh-server

ATTENTION : openssh-client doit être aussi installer.

Le serveur ssh est opérationnel et la connexion possible via « putty »…

Pour aller plus loin dans la configuration suivez la suite.

Une fois terminer, il faut modifier les fichiers de configuration pour autoriser que mon user (toto) à se connecter en SSH.

Ouvrez le fichiers :

nano /etc/ssh/sshd_config

Pour autoriser uniquement l’utilisateur « toto » et non « root ».

Modifier la ligne suivante :

PermitRootLogin no

Puis ajouter la ligne :

AllowUsers toto (nom_de_l’utilisateur)

Et pour terminer relancez le serveur avec la commande « reboot »

Pour compliqué les choses nous allons crée une clés privé, pour évité uniquement une simple connexion par mot de passe.

Les commandes suivantes sont à effectué sur le poste client, avec votre utilisateur autorisée précédemment.

ssh-keygen -t dsa

Choisiez votre phrase, pour la création de la clés.

Et laissez l’emplacement par défaut, après exportez la clés sur le serveur SSH.

ssh-copy-id ~/.ssh/id_dsa.pub (toto_non_de_l’utilisateur)@(adresse_du_serveur_ssh)

A partir de maintenant la phrase vous sera demandez à chaque connexion, pas très pratique, je suis d’accord avec vous.

Mais il suffit, après votre connexion de tapez la commande suivante pour ajoutez la phrase.

ssh-add

 

Et voili, voilou un serveur SSH du feu de dieu !!!

PS : Il aussi possibilité de se connecté sur le serveur SSH depuis n’importe quel linux, grâce au « openssh-client » (mais je n’est pas eu le temps de testé).

logo-linux-debian

Réaliser une connexion ssh ou scp distante sans demande de password

0

Et oui ce petit article afin d’en dépanner plus d’un. Voici comment transférer des fichiers entre deux Debian sans authentification au préalable.

Côté client :

  • Génération de la clé du client SSH :
ssh-keygen -t rsa
  • Copie de cette dernière sur l’hôte distant :
ssh-copy-id -i ~/.ssh/id_rsa.pub $utilisateur_distant@$hote_distant

Pour l’envoi de fichier

scp fichier-a-envoyer nom_utilisateur@host:/dossier/ou/placer/fichier

Pour la récupération d’un fichier

scp $utilisateur_distant@$hote_distant:$fichier_source $fichier_destination
Haut de page